Lettre ouverte au Président du Syndicat national de l'édition PDF Imprimer Envoyer
Par Collectif    Facebook MySpace Twitter Google Yahoo! Buzz Yahoo! Bookmarks Delicious Digg BlogMarks Wikio Yoolink Gmiix Netvibes LinkedIn Scoopeo Jamespot TapeMoi Mr. Wong Technorati Windows Live Bluegger Viadeo
Mercredi, 07 Octobre 2009
Page 1 Page 2
Toutes les pages

Monsieur le Président,

Nous tenons, collectivement, à vous alerter sur l'orientation que semble prendre l'édition 2010 du Salon du Livre de Paris.

Depuis des années, le tarif «Trampoline», réservé aux éditeurs réalisant moins de 300 000 euros de chiffre d'affaires, leur permettait de disposer d'un stand de 9 m2 tout équipé pour la somme de 2 000 euros HT. Somme qui peut sembler dérisoire, mais est importante lorsque l'on connaît l'état de la trésorerie des petites maisons d'édition.

Au milieu du mois d'août, Reed, le concessionnaire du salon, a fait parvenir aux éditeurs sa proposition commerciale pour 2010. Et là, stupeur (mais stupeur étouffée par la chaleur estivale) : le tarif « Trampoline » est désormais exclusivement réservé aux primo exposants. Pour pouvoir bénéficier d'un stand équivalent, un petit éditeur ayant déjà participé au Salon devra dorénavant débourser plus de 4 300 euros HT, si l'on intègre au tarif de base toutes les «options» obligatoires (assurance, inscription, compteur électrique, etc.).

Lundi 7 septembre 2009 : une réunion, initiée par Reed, s'est tenue au siège du syndicat dont vous êtes le président en présence d'une cinquantaine d'éditeurs et de l'équipe du Salon du Livre au grand complet. M. Morisset, le commissaire du Salon, nous a expliqué qu'il avait décidé «d'accompagner davantage la petite édition» et que la suppression du tarif «Trampoline» pour les éditeurs ayant déjà exposé visait à simplifier l'offre commerciale.

Pourquoi cette augmentation de 115 % ? Nulle réponse ne nous a été apportée. Pourtant, il apparaît évident qu'en doublant le tarif des «petits» stands (il est à noter que le tarif des autres n'a, lui, pas évolué), le Salon du Livre risque très vite de se délester des petits éditeurs incapables de suivre cette inflation.

Lundi 20 septembre, Reed a mis au point une nouvelle grille tarifaire destinée aux petits éditeurs, en proposant le stand de 9 m2 à 3 519 €, ce qui « limite » la hausse à 1 519 €.



 

Identification



   
Mot de passe oublié
Identifiant oublié
Créer un compte

Echanger

En ce moment...